woman sitting by the ocean

Le budget fédéral de 2019 poursuit son avancée vers un Canada égalitaire

 

Toronto (Ontario), le 20 mars 2019 – Le budget fédéral de 2019, publié hier, s’appuie sur celui de 2018 qui a promu comme jamais auparavant l’égalité des genres au Canada.

Nous nous réjouissons de constater que le budget de 2019 comprend une recommandation clé que la Fondation canadienne des femmes a présentée l’automne dernier au gouvernement : augmenter le financement de l’action communautaire afin de vaincre les obstacles systémiques qui entravent le progrès des femmes. Pour ce faire, un investissement de 160 millions de dollars sur cinq ans, géré par le ministère des Femmes et de l’Égalité des genres, contribuera à soutenir le Programme de promotion de la femme. Les organisations de femmes doivent pouvoir compter sur des fonds qui permettront de renforcer leurs capacités et d’élargir leur portée afin d’élaborer des solutions à long terme et de favoriser des changements de culture qui aident la population à comprendre les inégalités entre les sexes selon une approche multidimensionnelle.

« Dans le budget de cette année, nous observons une croissance des investissements dans le Programme de promotion de la femme, ce qui favorisera le développement d’un mouvement féministe puissant au Canada. L’analyse comparative entre les sexes, effectuée tout au long du processus budgétaire, semble beaucoup plus approfondie, permettant aux Canadiens de voir la façon selon laquelle les dépenses gouvernementales ont un effet direct sur la vie des femmes. Les priorités de la Fondation suivent la même direction », affirme Paulette Senior, présidente et directrice générale de la Fondation canadienne des femmes. Selon la Fondation, le moment est venu de promouvoir l’égalité des genres. Nous avons élaboré un plan stratégique ambitieux pour orienter notre travail. Toutefois, sans la collaboration et le leadership du gouvernement, l’objectif d’un Canada égalitaire est un défi difficile à relever.

Le budget inclut aussi l’entrée en vigueur d’autres mesures positives pour appuyer les femmes et les filles dans toute leur diversité, notamment la création d’une nouvelle stratégie antiraciste et d’un nouveau Secrétariat approprié ainsi que les investissements soutenus et croissants dans le Secrétariat LGBTQ2. Ces mesures réaffirment un engagement important à l’égard du travail communautaire lié aux communautés les plus touchées par le sexisme, le racisme, l’homophobie, la biphobie, la transphobie et la discrimination. De plus, il nous fait plaisir de constater l’intérêt marqué pour la réconciliation et les services aux autochtones, et avons hâte d’observer une attention focalisée sur les besoins des femmes.

Bien que des investissements budgétaires ont été consentis pour répondre aux besoins des femmes et des filles, aucun financement n’a été offert pour résoudre le manque flagrant de services de garde. « Le Canada a absolument besoin d’une stratégie nationale de services abordables, accessibles et de qualité en matière de garde d’enfants. Nous savons que plus de 770 000 enfants vivent dans un “désert en matière de services de garde” au Canada, déclare Mme Senior. Nous savons aussi que ce manque de services a des conséquences bien réelles. La garde d’enfants est un pilier fondamental de l’autonomie économique des femmes. Nous savons que les femmes hésitent parfois à quitter un partenaire violent si elles sont financièrement instables. Et nous savons qu’une mère célibataire sur trois élève ses enfants dans la pauvreté. Quand le budget tiendra compte du fait que la garde d’enfants ne constitue pas un phénomène isolé, de nombreux obstacles à l’égalité des genres seront franchis. »

Par ailleurs, le budget ne contient aucune mesure proactive importante en matière d’équité et de transparence salariales. La Fondation avait recommandé que le gouvernement appuie la loi fédérale sur l’équité salariale en consacrant un financement annuel de 80 millions de dollars à une commission sur l’équité salariale et en embauchant 50 agents chargés de l’application de la loi sur l’équité salariale.

La Fondation canadienne des femmes accueillera avec enthousiasme les prochaines démarches pour aborder les éléments manquants. Nous saluons les efforts déployés, mais attendons avec confiance les investissements futurs qui contribueront particulièrement à soutenir les femmes et les filles et à bâtir un Canada égalitaire.

À PROPOS DE LA FONDATION CANADIENNE DES FEMMES

La Fondation canadienne des femmes est un chef de file national dans le mouvement vers l’égalité des genres au Canada. Ses activités de financement, de recherche, de défense des droits et de partage d’informations lui permettent d’opérer un changement systémique qui comprend toutes les femmes. Grâce au soutien qu’elle apporte aux programmes communautaires, la Fondation procure aux femmes et aux filles les outils essentiels dont elles ont besoin pour se soustraire à la violence, sortir de la pauvreté, reprendre confiance et accéder aux rôles de leadership.

Lancée en 1991 pour répondre à un besoin critique de philanthropie féministe, la Fondation canadienne des femmes compte parmi les plus importantes fondations vouées aux femmes au monde. Avec le soutien de donateurs, la Fondation a mobilisé plus de 90 millions de dollars et financé plus de 1 900 programmes un peu partout au Canada. Ces programmes visent principalement à traiter les causes profondes des principaux problèmes et à aider les femmes et les filles qui font face aux plus grands obstacles.

Pour obtenir de plus amples renseignements à propos de la Fondation, visitez www.femmescanadiennes.org, abonnez-vous à notre bulletin électronique et lisez notre blogue. Suivez nous sur Facebook, Instagram, Twitter et LinkedIn.

Note de la rédaction : Quand vous mentionnez la Fondation canadienne des femmes, veuillez utiliser le nom complet de l’organisme. Merci d’éviter les abréviations et acronymes.

###

Pour planifier une entrevue, communiquez avec une représentante de la Fondation canadienne des femmes :

Stacey Rodas
Gestionnaire, Relations publiques et mobilisation en ligne
Fondation canadienne des femmes
media@canadianwomen.org